Actualités

Retour au blog

Le camp d’été 2019 de Mérey-sous-Montrond

Le camp d’été 2019 de Mérey-sous-Montrond
Branche éclais

Cet été, le groupe de l’Isle-sur-le-Doubs des Éclaireuses et Éclaireurs de France et les groupes d’Enghien les Bains et Du Guesclin des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France se sont associés afin d’organiser un camp jumelé. Ce dernier s’est déroulé du 7 au 21 juillet à Mérey-sous-Montrond dans le Doubs.

L’idée de ce camp vient d’abord de l’envie des groupes unionistes de faire un camp ensemble, puis le groupe de l’Isle sur le Doubs s’est ajouté très tôt dans le projet. Mais jamais ce camp n’a été un camp EEUdF auquel un groupe EEDF s’est rajouté. En effet, toute la préparation, du choix de la date et du lieu, jusqu’à l’élaboration du projet pédagogique et de la grille de camp ont été faites en commun, de concert, si bien que ce camp a été un véritable mix entre ces deux mouvements, chose rare dans la démarche « vis mon camp ».

Les enfants – mais aussi les responsables – sont ressortis grandis de cette expérience, grâce à la découverte d’un autre mouvement scout et d’une autre façon de vivre sur un camp. Nous vous proposons de découvrir ce camp !

Les batteurs lors d’un match de thèque.

Une histoire à vivre rapprochant les jeunes.

Durant ce camp, les Éclaireuses et Éclaireurs sont devenus des agents secrets : nous sommes dans une dystopie où une sombre organisation a détruit les villes de New-York et Moscou.

Dans une première partie de l’histoire, correspondant aux quatre premiers jours du camp, les enfants ont été répartis dans les quatre agences secrètes de France, du Royaume-Uni, de Russie et des USA, et ont dû s’entrainer à devenir des véritables agents secrets !

Lors d’une deuxième partie de l’histoire, les agences ont découvert qu’un livre nommé Le journal de Rorschach, comprenait toute la vérité et surtout qui était coupable de la destruction des deux villes, mais chacune de ces agences veulent récupérer le journal en premier. Après un grand jeu pour découvrir la position de ce dernier, toutes les agences ne disposaient pas de toutes les informations, les éclais se sont ainsi rendu compte que collaborer était la meilleure façon de retrouver le journal.

Il fut finalement retrouvé lors d’une grande veillée où les enfants ont découvert la vérité : c’est le méchant Veidt, dirigeant d’une sombre organisation, qui était derrière la destruction de New-York et Moscou.

Enfin, la dernière partie de l’histoire permit la capture et le jugement de Veidt par les éclais : il finira en prison à perpétuité !

Des temps pour découvrir nos points communs et différences.

Ce camp ne s’est cependant pas limité à des grands jeux, il y avait aussi des temps qui ont permis aux Éclaireuses et Éclaireurs des deux mouvements de découvrir quels étaient les différences entre eux.

Tout d’abord, une veillée inter-mouvement sous forme de quiz avec comme récompense des bonbons. Les questions portaient sur l’histoire, les valeurs, les points communs et différences des deux mouvements.

Ensuite, plusieurs temps durant ces deux semaines ont été réservées à la progression personnelle, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes ont pu compléter leurs talents, tandis que les Éclaireuses et Éclaireurs de France ont pu découvrir leurs nouveaux carnets de progression personnelle (appelé Piste).

Le 6e jour du camp, il a été proposé aux éclais des deux mouvements de participer à un temps spirituel unioniste avec une réflexion sur un texte biblique. Tandis que le 8e jour, les responsables des EEDF ont organisé un temps de réflexion sans textes religieux.

Enfin, un des moments fort du camp fut la veillée de Promesse. Quatre Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes et quatre Éclaireuses et Éclaireurs de France ont fait leur promesse ce soir-là tour à tour. Il est certains que cette veillée restera dans la mémoire de tous car elle permit de découvrir les pratiques de promesse de l’autre mouvement. En effet, la Promesse unioniste et laïque comportent des différences, elles ne porte pas sur les mêmes valeurs ni sur les mêmes textes.

Voyez comme ils ont l’air heureux !

Les autres activités du camp.

De nombreuses autres activités se sont déroulées durant le camp comme l’explo lors de la deuxième semaine, où tous les Éclaireurs et Éclaireuses sont parti 3 jours dans la Vallée de la Loue et vers Besançon.

Autour de l’explo ont eu lieu des temps de préparation de l’itinéraire, des lieux de couchage, et de formation des postes d’actions au sein des cinq patrouilles/équipages.

Au retour des explos, une veillée fut l’occasion pour les équipages/patrouilles de raconter à tout le camp ce qu’il leur était arrivé et quelques anecdotes, comme un chien qui a volé une baquette de pain à l’équipage des Cerfs de l’Isle-sur-le-Doubs.

Deux concours ont également eu lieu lors de ce camp. Tout d’abord celui d’installation en début de quinzaine où il fallait avoir le meilleur coin de patrouille/d’équipage c’est à dire la table, la table à feu et le vaisselier les plus propres, solides et fonctionnels.

Puis le concours culinaire où chaque patrouilles/équipages choisissait le menu qu’il souhaitait réaliser (entrée, plat et dessert) pour plaire aux responsables, et cuisinèrent durant la journée. Le but était ici de faire les meilleurs plats possibles tant en qualité qu’en quantité raisonnable, mais aussi les plus originaux. C’est ainsi que les responsables, chanceux, ont pu goûter à des fajitas, des pizzas, du tiramisu ou des pommes d’amour !

Mais hélas toutes les bonnes choses ont une fin, et dimanche 21 juillet les éclais et leurs responsables sont reparti chez eux, des souvenirs pleins la tête…

Nous souhaitons remercier le sentier karstique et la commune de Mérey-sous-Montrond pour nous avoir accueillis et pour le dessert offert au chantier le jeudi 18 juillet !

Nous contacter

Isle sur le Doubs

Téléphone :
06 99 78 02 16
E-mail :
eedf.lsd@gmail.com
Adresse :
25250 FAIMBE
Nous envoyer un message

Les EEDF, association de scoutisme laïque reconnue par :